Liège en 3 news positives

3 cocoricos sur la métropole liégeoise à retrouver aussi en radio sur Vivacité

Nous sommes de retour pour parler de la métropole liégeoise. 

Nous continuons à donner des nouvelles positives (des news, des actions et réactions positives, des initiatives pour sortir de la quarantaine avec sérénité...) pour, malgré tout, entretenir notre moral ardent liégeois.

Ce sont des cocoricos mentionnés avec bienveillance dans un esprit positif liégeois. Nous ne sommes ni arbitre, ni expert dans ces domaines. 

Retrouvez cette chronique ce mardi 15 septembre à 14h20 sur Vivacité Liège dans l'émission "Vivre ici" de Michel Vincent (90.5 FM).  

Les Liégeois en voyage... à Liège ! 

L'été 2020 restera sans doute dans les annales. Compte tenu de la pandémie de covid19, de nombreux Liégeois ont choisi de passer leurs vacances... à Liège. Avec pour conséquence, un bilan de fréquentation plutôt positif pour de nombreux sites dans la Province. Et parmi ceux-ci, on peut citer le Prehistomuseum et ses + 16%, les Grottes de Comblain-au-Pont et ses 3.000 personnes sur l’ensemble des vacances ou encore des balades guidées autour des plantes à Flémalle pratiquement toutes complètes. Un été plutôt réussi pour "Wallonie Destination Nature 2020"! 

En savoir plus

Vive le vent du Groenland

Après moult péripéties (un mélange de COVID19 et de changements logistiques et de météo capricieuse), l’Université de Liège, à travers son projet KATABATA a enfin pu installer la première station météo… au Groenland. Deux autres stations seront installées dans les prochains jours.

Pourquoi aller si loin ? L’objectif de la mission est d’étudier le potentiel éolien des terres glacées. Ces données récoltées par l’équipe d’un jeune ingénieur de la faculté scientifique serviront un enjeu écologique mondial. Les premières mesures ont déjà été récoltées avec succès.

En savoir plus

Plante exceptionnelle à Liège 

L’Observatoire du Monde des Plantes à Liège annonce avoir fait une acquisition extrêmement rare : deux Arum Titans. Késako ? Il s'agit d'une espèce très rare que seuls quelques jardins botaniques possèdent en Europe. Originaire de Sumatra, la particularité de cette plante est sa fleur éphémère qui mesure 3 mètres de haut et ne fleurit que 72 heures tous les 3 à 8 ans. (Presqu') impossible de la louper grâce à son odeur... de cadavre. Inutile donc d'y penser pour la Saint-Valentin. Cette odeur vise, en fait, à attirer les mouches et les coléoptères qui contribuent à la pollinisation de la fleur. On attend les premières floraisons des jeunes espèces pour 2022-2023.

En savoir plus